L’électricité lors de la trêve hivernale

La saison d’hiver reste une période délicate pour chacun surtout pour ceux qui sont susceptibles d’expulsion. Heureusement, l’État ordonne l’application de la trève hivernale pour les propriétaires de logement.

La trève hivernale

C’est une période qui s’étale sur 5 mois allant du 1er novembre jusqu’au 31 mars. La trêve a été mise en place pour aider les locataires qui courent le risque d’expulsion en plein hiver. En effet, les propriétaires n’auront pas le droit d’exclure ses adhérents même en présence d’un mandat signé du juge.
Par contre, la trêve ne fait pas effet pour le relogement ainsi que les compteur linky enedis immeubles présentant des signes de défaillances. Ces deniers peuvent probablement mettre en danger la vie des locataires.

La coupure d’électricité reliée à la trêve

La loi joue en faveur des locataires en ce qui concerne les coupures durant la trève hivernale. Justement, les fournisseurs tel que Alterna ne pourront pas couper l’accès aux ressources en énergie pour les personnes dans l’incapacité de payer leurs factures. Cette mesure a été décidée en 2008 afin d’aider les locataires à se réchauffer et à ne pas vivre dans le noir durant la saison d’hiver.
Cependant, les fournisseurs disposent du droit de réduire la puissance de la consommation. Cette puissance pourra diminuer, mais n’atteint pas le seuil inférieur à 3 kWh étant donné que ce seuil donne au bénéficiaire la possibilité d’utiliser le strict minimum. Il faut souligner que les logements qui profitent du tarif de première nécessité ne sont pas touchés par cette diminution.
Même si, il existe de nombreux privilèges que les locataires disposent, à ne pas être coupé de l’électricité ni à être expulsé, ils ne sont pas à l’abri des factures et il est importqnt le prix abonnement edf prix. Effectivement, consommer de l’énergie sans coupure implique toujours le payement de la facture par la personne qui l’use. Dans le cas où les locataires passibles d’expulsion ne payent pas la facture, les fournisseurs seront dans l’obligation de couper l’électricité en fin du mois de mars. De plus, la somme due sera rajoutée au loyer impayé et cela rendra la dette plus lourde.